Le JAMA a publié une grande étude multicentrique sur le traitement de l’incontinence urinaire pilotée par Liu Zhishun et une équipe de l’hôpital Guang’an Men de Beijing. Cette étude utilise une électro-acupuncture avec puncture profonde aux points 33V (zhongliao) et 35V (huiyang) (voir tableau du protocole détaillé) [1].  Ce protocole a été établi sur la base d’un ensemble d’études précédentes, études pilotes réalisées par la même équipe [2-7], mais observons que dans les études initiales le 32V (ciliao) était utilisé à la place du 33V [2-4], sans que cette modification ne soit explicitée. Toujours de la même équipe a été publié dernièrement avec le même protocole et dans la même indication une étude pragmatique contre une association Soléfacine (anticholinergique) + rééducation du plancher pelvien confirmant l’intérêt de l’acupuncture [8]. On retrouve également dans la littérature de nombreuses autres études cliniques publiées par des équipe ayant participé à l’essai multicentrique [9-11], mais également par des équipes non impliquées [12-16].

Quand dans le domaine de l’acupuncture sur une même pathologie on observe une telle diffusion dans l’espace et dans le temps d’un même protocole, il faut y porter la plus grande attention et y voir la base d’un consensus professionnel sur une technique paraissant d’efficacité optimale.

Les auteurs soulignent que la caractéristique principale du protocole est la puncture profonde à 50-60 mm au lieu de la puncture usuelle rapportée comme étant de 0.8 à 0.1 cun soit inférieure à 25mm. Mais notons que la limite supérieure de profondeur de puncture couramment indiquée dans les manuels est plutôt 1.5 cun à 2 cun que 1 cun [17,18], et que la puncture usuelle mentionnée est perpendiculaire alors que dans le protocole elle est oblique. Il est évident que le problème majeur de la technique est la localisation effective du 3ème trous sacré (33V), localisation qui ne va pas de soi. Cette question devra faire l’objet d’un prochain article du blog.

La recherche du deqi est systématique, Les auteurs utilisent une technique d’enfoncement-retrait et rotation de l’aiguille, manipulation répétée au maximum trois fois. Cette limitation est liée à la contrainte méthodologique d’une étude versus procédure factice [7], ceci impliquant que dans un certain nombre de cas le deqi n’est pas obtenu. L’électro-acupuncture est utilisée classiquement à la limite du seuil de la douleur et induisant des sensations locales diffusant au niveau périnéal avec éventuellement une flexion plantaire des orteils. Ce sensations sont considérées comme confirmant la bonne position de l’aiguille [7].

Cette technique de puncture profonde au niveau des trous sacrés est utilisée dans de nombreuses indications urinaires, proctologiques ou gynécologiques [19]. Dans l’adénome de la prostate, la puncture profonde est montrée supérieure à la puncture usuelle [20].

Le protocole publié dans le JAMA comporte 18 séances sur six semaines, ce qui peut être un frein à l’utilisation de la technique. Mais notons que les résultats sont positifs dès la deuxième semaine (6 séances).  Ceci est confirmé par une autre étude avec des résultats positifs à 2, 4 et 6 semaines, mais avec une amplitude d’effet augmentant avec le nombre de séances [10]. Enfin avec une technique équivalente (utilisant quatre points sacrés) il est montré que pour un traitement de 12 séances trois séances par semaine donnent des résultats supérieurs à deux séances par semaine [21].

Johan Nguyen

Références


  1. Liu Z, Liu Y, Xu H, He L, Chen Y, Fu L, Li N, Lu Y, Su T, Sun J. Effect of Electroacupuncture on Urinary Leakage Among Women with Stress Urinary Incontinence: A Randomized Clinical Trial. JAMA. 2017;317(24):2493-250.   [195729].  |doi|.
  2. Liu Zhishun, Shao Shujuan, Ye Yongming, Li Yisong. [Analysis of the curative effect of electro-acupuncture at ciliao and huiyang points to treat senile urinary incontinence]. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion. 1998;17(3):14.   [68598].   |doi|.
  3. Liu Zhishun, Liu Baoyan, Yang Tao, et al. [clinical study on electroacupuncture treatment of senile imperative urinary incontinence]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2001;21(10):579.   [107458].  |doi|.
  4. Yang Tao, Liu Zhishun, Liu Yuanshi. electroacupuncture at ciliao and huiyang for treating neuropathic incontinence of defecation and urination in 30 cases. Journal of TCM. 2003;23(1):53.   [112939].  |doi|.
  5. Mo Qian, Liu Zhi-shun, Ma Xiao-jing. [Efficacy observation of electro-acupuncture on female stress urinary incontinence]. Beijing Journal of TCM. 2013;23(6):434-6.   [201858].  |doi|.
  6. Xu Huan-fang, Du Ruo-sang, Mo Qian, Liu Zhi-shun. [A phase 1 clinical study on the efficacy of electroacupuncture for female patients with mild to moderate stress incontinence], China Journal of TCM and Pharmacy. 2014;29(12):3755-8.   [201873].  |doi|.
  7. Xu H, Liu B, Wu J, et al. A Pilot Randomized Placebo Controlled Trial of Electroacupuncture for Women with Pure Stress Urinary Incontinence. PLoS One. 2016;11(3):e0150821.   [202640].  |doi|.
  8. Liu B, Liu Y, Qin Z, Zhou K, Xu H, He L, Li N, Su T, Sun J, Yue Z, Zang Z, Zhang W, Zhao J, Zhou Z, Liu L, Wu D, Wu J, Zhou J, Pang R, Wang Y, Liu J, Yu J, Liu Z.  Electroacupuncture Versus Pelvic Floor Muscle Training Plus Solifenacin for Women With Mixed Urinary Incontinence: A Randomized Noninferiority Trial. Mayo Clin Proc. 2019;94(1):54-65. [198021].  |doi|.
  9. Tang Kang-min, Shen Rui, Jiang Fan, Wang Qian, Xie Xu-bin, Chen Yue-lai. [Therapeutic Evaluation of Acupuncture for Female Stress Urinary Incontinence]. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion. 2016;35(12):1439-144.   [191555].  |doi|.
  10. He E, Chen Y, Tian H, Zhao J. [Effective observation of electroacupuncture with different courses for female stress urinary incontinence]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2016;36(4):351-4.   [186693]. |doi|.
  11. Chen Y, He E, Tian H, Zhao J. [Impact of electroacupuncture on the life quality in patients of female mixed urinary incontinence]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2016;36(3):256-8.   [191798]. |doi|.
  12. Chen Yuan-Xiao, Ma Rui-Jie. [Clinical Observation of Electroacupuncture at Huiyang (BL35) and Zhongliao (BL33) plus Scalp Acupuncture for Female Stress Urinary Incontinence]. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion. 2015;34(12):1159.   [187521].  |doi|.
  13. Liu Xiang-rong, Zang Zhi-wei, Li Xiao-ling, Ma Jing-hua. [Efficacy Observation of Electro-acupuncturing at Zhongliao( BL33)and Huiyang( BL3S) on Female Stress Urinary Incontinence]. Chinese Journal of Basic Medicine in TCM. 2016;22(7):955.   [193956].  |doi|.
  14. Yu Chunxiao, Zhang Donglei, Chen Chaoming. [Treatment of Female Stress Urinary Incontinence by Electroacupuncture Combined with Pelvic Floor Muscle Training: A Clinical Observation of 38 Cases]. Jiangsu Journal of TCM. 2017;6:51-3.   [202603].  |doi|.
  15.  Tao L, Lu J, Leng W. [Orthogonal Design Study on the Best Indications of Electric Acupuncture for Female Stress Urinary Incontinence]. Journal of TCM (Zhongyi Zazhi). 2016;57(10):843-6.   [202619].  |doi|.
  16. Chen Yuan-Xiao, Ma Rui-Jie. [Clinical Observation of Electroacupuncture at Huiyang (BL35) and Zhongliao (BL33) plus Scalp Acupuncture for Female Stress Urinary Incontinence]. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion. 2015;34(12):1159.   [187521].  |doi|.
  17. Lambert A, Nguyen J, Phan-Choffrut F, Pernice C. 33V zhongliao 中髎. ∑-Sciences médicales chinoises. Février 2020.  |URL|.
  18. Lambert A, Phan-Choffrut F, Pernice C, Nguyen J. 35V huiyang 会阳 [會陽]. ∑-Sciences médicales chinoises. Février 2020.   |URL|.
  19. Cai HH, Wang LL. [Deep acupuncture at baliao points (eight sacral foramina) by Professor Wang Ling-Ling and its clinical application]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2014;34(3):285-8.   [172098].  |doi|.
  20. Yu Lifeng, Liu Yunxia, Yuan Hongwei, Bai Ni, Wang Mengxi,Fu Yuting, Zhang Yunshu. [A Randomized Controlled Study of Electro – Needling  BL32 and BL33 at Different Depth in Treating BPH]. Journal of Clinical Acupuncture and Moxibustion. 2019;35(11):32.   [203693]. |doi|.
  21. Zhao L, Wang SY. [Efficacy impacts of the different treatment frequencies on female stress urinary incontinence]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2013;33(12):1088-90.   [165552].  |doi|.


Mots-clés : Gynécologie - Protocole optimal - Techniques thérapeutiques - Urologie