Une étude chinoise cherche à déterminer l’intérêt de la puncture de ciliao (32V) en prévention de la rétention urinaire du post-partum [1].

180 accouchées (âge ≥ 35 ans) après accouchement par voie basse sont randomisées (table de nombre) en trois groupes :

  • 1- Conseils simples : l’accouchée est invitée à se lever pour aller uriner seule, à boire et remplir la vessie pour stimuler la miction.
  • 2- Petits soins infirmiers : écouter de l’eau couler, irrigation d’eau chaude au niveau vulvaire, application d’une compresse chaude et d’une pression manuelle au niveau de la vessie pour stimuler la miction, et conseils.
  • 3- Acupuncture : séance unique une heure après l’accouchement (figure 1) et conseils.
Figure 1. Protocole [1]

Dans le groupe acupuncture le taux de rétention urinaire (miction absente ou minime six heures après l’accouchement avec tension vésicale) a été de 5,0% (3/60) significativement inférieur aux soins infirmiers (16,7%, 10/60, p<0.05) et au simple conseil (26.7%, 16/60, p<0.01). Le moment de la première miction a été plus précoce, et le volume de la première miction plus élevé dans le groupe acupuncture comparativement aux deux autres groupes.

L’étude suggère donc un effet préventif de la puncture de ciliao (32V) sur la rétention urinaire du postpartum. Son intérêt particulier est l’utilisation de l’acupuncture en préventif alors que plus habituellement elle est utilisée en curatif.

Les accouchées incluses ont un âge ≥ 35 ans, les auteurs considérant que l’âge est un facteur de risque. Mais dans les publications occidentales il est plutôt admis l’inverse, en invoquant un tonus sympathique plus élevé chez la femme jeune [2]. Les facteurs de risque reconnus sont la péridurale, l’épisiotomie, la primarité et l’extraction instrumentale [3]. Une prévention par acupuncture peut donc être indiquée plus particulièrement dans ces cas. La prévalence de la rétention du postpartum est extrêmement variable selon les études (de 1,5 à 45%) du fait de variations dans les critères [3]. Les auteurs utilisent la définition des recommandations chinoises [4] qui recoupent retentions urinaires complètes et partielles.

le protocole préventif


L’étude comporte la puncture unique de ciliao (32V) avec une puncture verticale sur 65 mm. Mais les données scanographiques convergent pour préconiser une puncture oblique avec angle de 30° [5] à 57° [6] dans un plan sagittal (figure 2), et de 16° (oblique en dedans et en bas) dans un plan frontal [6]. Notons que 20 % des sujets présentent une variation sur la localisation des huit points sacrés (baliao, [7]), ce qui est à prendre en considération dans l’utilisation de ces points.

Ciliao (32V) est utilisé tout aussi bien pour la rétention que l’incontinence urinaire [8], montrant bien le caractère bidirectionnel classique de l’action de l’acupuncture [9,10].

Figure 2. Angle de puncture optimal de ciliao [6].

Une autre étude a été publiée dans la prévention de la rétention urinaire [11]. Elle compare une association de points « haut-bas » à des points locaux-distaux (figure 3) et suggérant une supériorité du premier groupe.

Figure 3. Autres protocoles préventifs dans la rétention urinaire du postpartum. Le protocole A est suggéré > protocole B [11].

Les protocoles curatifs


C’est le cadre le plus fréquent dans lequel l’acupuncture est utilisée. Une revue systématique incluant 15 essais contrôlés randomisés conclut à une supériorité de l’acupuncture sur l’injection de néostigmine [12]. Une revue des pratiques permet de distinguer quatre grands types de protocoles : l’association de points loco-distaux, points abdominaux seuls, points distaux seuls et points sacrés. Mais dans ce dernier cas, c’est huiyang (35V) qui apparait utilisé plutôt que cilao (32V) [13].

Une autre revue des pratiques analyse 54 études [14]. Sept points apparaissent avec plus de 10% de citation dans les protocoles (figure 4

Figure 4. Traitement de la rétention urinaire du postpartum par acupuncture (54 études) : 7 points apparaissent dans plus de 10 % des protocoles (d’après [14]).
Figure 5a. Diagramme en réseau : association des points dans les protocoles, l’épaisseur des ligne est proportionnelle au nombre de fois où deux points sont associés [14].
doubletguanyuan (4VC) + zhongji (3VC)  79,55%
tripletguanyuan (4VC)  + zhongji (3VC) + sanyinjiao (6Rte)40,19%
quadrupletguanyuan (4VC)  + zhongji (3VC) + sanyinjiao (6Rte) + yinlingquan (9Rte)22,73%
Figure 5b. Associations les plus fréquentes [14].

Il est possible par un diagramme en réseau d’identifier les associations préférentielles (figure 5). Ces différents éléments peuvent bien sûr avoir leur justification sur le plan théorique [1].   La fréquence d’utilisation des points et leurs associations dans les protocoles ne permet qu’un état de lieux des différentes pratiques et ne permet pas une approche du protocole optimal.

Au total, un protocole préventif apparait intéressant dans les cas de péridurale, épisiotomie, primarité, extraction instrumentale auquel on peut ajouter les accouchements de macrosomes. Le protocole peut également être appliqué dans la prévention des retentions urinaires post-opératoires. Au-delà il peut également s’agir de la prévention du claquage vésical dont le protocole est lourd pour la patiente (risque de sonde à demeure durant 7 jours). Une patiente n’ayant pas de miction dans les 4 à 6h (suivant les équipes) qui suivent le dernier sondage évacuateur (fait en général à 2h de l’accouchement avant la sortie de la salle d’accouchement et le départ en service de suites de couches) ou le désondage d’une césarienne, est considérée comme un claquage vésical.

Gilles Michel et Johan Nguyen

Références

  1. Gu SF, Li MQ, Li Y, Chen M, Han LL. [Acupuncture at Ciliao (BL 32) for prevention of postpartum urinary retention in elderly parturient women: a randomized controlled trial]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2020;40(6):611-4. [210286]. |doi|
  2. Bouhours AC, Bigot P, Orsat M et al. Rétention vésicale du post partum. Progrès en urologie. 2011;21(1):11-7. [212036] . |doi|
  3. Mulder FE, Schoffelmeer MA, Hakvoort RA, Limpens J, Mol BW, van der Post JA, Roovers JP. Risk factors for postpartum urinary retention: a systematic review and meta-analysis. BJOG. 2012;119(12):1440-6. [212037]. |doi|
  4. You Zhaoling. [Obstetrics and Gynecology: Integrated Traditional Chinese and Western Medicine]. Beijing: China Press of Traditional Chinese Medicine. 2006: 367-368.
  5. Wang R, Song YF, Zhang WJ, Ye YQ. [The location of ciliao (BL 32) acupoint by three-dimensional reconstruction of computed tomography in women]. Acupuncture Research. 2010;35(4):307-10. [156550]. |doi|
  6. Jin X, Ding SQ, Shi FY, Wang LL, Wu ZC, Ren J. [Research on the Angle and Effective Depth of Deep Acupuncture at Baliao Points by Three-dimensional Reconstruction of Computed Tomography]. Acupuncture Research. 2017;42(6):537-41. [56799]. |doi|
  7. Zhou HF, Shen GS, Yin X, Ding SQ, Wang LL, Ding YJ, Yang X, Zou YY. [Variation of Locations of Baliao Acupoints in 290 Volunteer Subjects Analyzed by Using Computed Tomography-aided Three-dimensional Reconstruction Technique]. Acupuncture Research. 2016;41(4):361-4. [52801]. |doi|
  8. Yang Tao, Liu Zhishun and Liu Yuanshi. Electroacupuncture at ciliao and huiyang for treating neuropathic incontinence of defecation and urination in 30 cases. Journal of TCM. 2003;23(1):53. [112939]. |doi|
  9. Pan WX. [Bidirectional regulation of acupuncture and its plausible mechanisms]. Acupuncture Research. 2019;44(11):843-53. [203126]. |doi|
  10. Yu Wen-Jing, Yu Zhi, Xu Bin. [Advances in the study of the factors influencing the bidirectional regulating effect of acupuncture]. Shanghai Journal of Acupuncture and Moxibustion. 2012;31(10):703. [175663]. |doi|
  11. Chen Zhong-Xin . [Acupuncture of upper-lower point combination for prevention of postpartum urinary retention]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2004;24(3):173. [130058]. |doi|
  12. Wang XM, Gong J, Li SC, Han M. Acupuncture Compared with Intramuscular Injection of Neostigmine for Postpartum Urinary Retention: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. Evid Based Complement Alternat Med. 2018. [165358]. |doi|
  13. Lambert A. Rétention urinaire du post-partum : conduites thérapeutiques. ∑-Sciences médicales chinoises. Octobre 2017. |doi|.
  14. Chen Biwei, Chen Shaozong. [Study on Acupoint Intervention Methods and Regularity of Acupoint Selection and Prescription for Treatment of Postpartum Urinary Retention]. Journal of Shandong University of TCM. 2020;4:360-5. [175787]. |doi|.


Mots-clés : Essai contrôlé randomisé - Obstétrique - Points - Protocole optimal - Urologie