L’étude des points d’acupuncture est une partie centrale de la formation primaire de l’acupuncteur. Il importe que l’étudiant comme l’enseignant puisse disposer de sources pertinentes. Dans son activité quotidienne, comme dans sa formation continue chaque praticien est ensuite amené à s’y référer de façon constante. De même le chercheur en acupuncture doit disposer de données solides sur les éléments caractérisant un point d’acupuncture particulier.

Le centre de documentation du GERA a ainsi défini un corpus de livres de référence comportant une étude analytique des points [1].

Le noyau central de ce corpus sont les traités rédigés par des auteurs issus des institutions médicales chinoises. Ce sont des traités académiques répondant à l’objectif d’enseignement et de recherche tel que nous l’avons introduit. Il faut les considérer comme des synthèses mises en discussion, validées et partagées au sein du vaste ensemble de la communauté académique médicale chinoise. Ces travaux sont publiés en chinois mais avec très souvent des traductions en anglais, ou plus rarement en français.

Autour de ce noyau central se situent des traités d’auteurs occidentaux. Dans la mesure où leur contenu ne peut qu’être fondé pour l’essentiel sur les traités chinois, nous les considérerons comme sources secondaires et le noyau central comme sources primaires. Le problème est que le plus souvent ces sources primaires ne sont pas citées par les auteurs occidentaux. Enfin dans de nombreux cas données sources et interprétations, ajouts ou digressions ne sont pas clairement séparées.

  Deng Liangyue et al 1993 [2]. En 1990 une normalisation de la localisation des points d’acupuncture a été finalisée au niveau national chinois sous l’autorité de l’Académie de MTC avec  un ensemble d’une quarantaine d’experts

Il faut également distinguer les traités « généralistes » décrivant les aspects principaux (localisation, technique de puncture, indication) des traités d’intérêt thématique plus à visée de recherche  (explication de la dénomination, localisation et rapports anatomiques, occurrences et citations dans les classiques…).

Johan Nguyen

Référence


  1. Pernice C, Lison S, Nguyen J. Points d’acupuncture : références documentaires. ∑-Sciences Médicales Chinoises . Janvier 2020. |URL|
  2. Deng Liangyue et al, Administration Nationale de la MTC. Les points d’acupuncture et leur localisation. Normes officielles de la République Populaire de Chine. Beijing: Éditions en Langues Étrangères. 1993. [48761].


Mots-clés : Institution - Points - Recherche documentaire