Icon/Horloge Created with Sketch. 05.11.2023

0 commentaire

94- Traitement par acupuncture de l’entorse aiguë de la cheville.

Essai contrôlé randomisé

Zhang ZX1, Zhang BP2, Guo KK3, Miao P2, Li SS2, Wang RH3. [Observation of the therapeutic effect on acute ankle sprain treated with surrounding needling and cold compression]. Zhen Ci Yan Jiu. 2023 Jul 25;48(7):694-8. [1]
1College of Acupuncture-Moxibustion and Tuina, Shaanxi University of Chinese Medicine, Xixianxinqu 712046, Shaanxi Province, China; Department of Acupuncture-Moxibustion Rehabilitation Tuina and Pain, The Second Affiliated Hospital of Shaanxi University of Chinese Medicine,Xixianxinqu 712046, Shaanxi Province.
2Department of Acupuncture-Moxibustion Rehabilitation Tuina and Pain, The Second Affiliated Hospital of Shaanxi University of Chinese Medicine,Xixianxinqu 712046, Shaanxi Province.
3College of Acupuncture-Moxibustion and Tuina, Shaanxi University of Chinese Medicine, Xixianxinqu 712046, Shaanxi Province, China.

L'étude

Lieu

Service d'acupuncture, réhabilitation et douleur du 2ème Hôpital affilié à la Shaanxi University of Chinese Medicine (Chine).

Patients

Sont inclus les patients :

  • avec diagnostic confirmé d'entorse aiguë de la cheville :
    • Une histoire claire de traumatisme de la cheville ≤2 jours.
    • L'apparition de douleur et de gonflement local après le traumatisme, rendant la marche difficile ou aggravant la douleur lors de la marche forcée.
    • Une douleur accrue lors de l'activité, et une douleur palpable significative à l'examen physique.
    • Des tests spécifiques pour les entorses en inversion et en éversion, avec des points de douleur spécifiques.
    • Des examens radiographiques pour exclure les fractures, les luxations et les lésions des ligaments de grade 3.
  • N'ayant reçu aucun traitement préalable
  • Âgés entre 15 et 60 ans

Interventions

70 patients sont randomisés en deux groupes :

  • Groupe témoin qui reçoit un traitement par froid et compression pendant 3 jours avec application d'un bandage de compression et d'une poche de glace. Le traitement consiste en une application continue de froid pendant 15 minutes, suivie d'une pause de 3 minutes. Ce cycle est répété pendant 12 heures chaque jour pendant 3 jours.
  • Groupe d'intervention qui reçoit un traitement par acupuncture (figure 1 et 2) en plus du traitement par froid et compression également pendant 3 jours.

A partir du du 4e jour, les deux groupes suivent un même traitement de rééducation comprenant des applications de chaleur et des exercices de renforcement de la cheville.

Figure 1. Protocole d'acupuncture utilisé.
Figure 2. Illustration du traitement combiné d'acupuncture + froid/ compression [1].

Critères d'évaluation

  1. Échelle visuelle analogique (VAS) pour la douleur : Utilisation d'une échelle numérique de 0 à 10, où 0 signifie "pas de douleur" et 10 "douleur la plus intense imaginable". Les scores VAS sont évalués avant et après 3 jours de traitement.
  2. Évaluation du degré de gonflement de la cheville : Mesure du périmètre autour du centre de la zone enflée et douloureuse. Les mesures sont prises avant et après 3 jours de traitement.
  3. Score fonctionnel de la cheville et du pied AOFA (American Orthopedic Foot and Ankle Society) : Évaluation de la fonction de la cheville selon plusieurs sous-critères, y compris la douleur, la fonction et l'activité autonome, la distance de marche maximale, la marche sur terrain plat, la démarche anormale, la mobilité antérieure et postérieure, la stabilité de la cheville et du pied, etc. Le score total peut atteindre 100, un score plus élevé indiquant une meilleure fonction. Les scores sont évalués avant et après le traitement complet.

Résultats

  • Échelle visuelle analogique (VAS) pour la douleur :
    • Réduction significative de la douleur dans les deux groupes après 3 jours de traitement (P < 0,01).
    • Réduction plus importante de la douleur dans le groupe d'intervention par rapport au groupe témoin (P < 0,01).
  • Évaluation du degré de gonflement de la cheville :
    • Réduction significative du gonflement dans les deux groupes après 3 jours de traitement (P < 0,01).
    • Pas de différence significative entre les deux groupes en termes de réduction du gonflement.
  • Score fonctionnel de la cheville et du pied AOFA :
    • Amélioration significative du score fonctionnel dans les deux groupes après le traitement complet (P < 0,01).
    • Amélioration plus importante du score fonctionnel dans le groupe d'intervention par rapport au groupe témoin (P < 0,05).

Ces résultats suggèrent que les deux méthodes de traitement sont efficaces pour réduire la douleur et le gonflement associés à une entorse aiguë de la cheville. Cependant, l'ajout de l'acupuncture au traitement par le froid et la compression semble offrir des avantages supplémentaires en termes de réduction de la douleur et d'amélioration de la fonction de la cheville.

Figure 3. A gauche : comparaison des scores VAS de l'articulation de la cheville avant et après traitement dans les deux groupes (moyenne ± écart-type). A droite : comparaison des scores fonctionnels de la cheville et du pied (AOFA) avant et après traitement dans les deux groupes (moyenne ± écart-type) [1].

Commentaires

L'entorse de la cheville

  • Les patients de l'étude sont porteurs d'une entorse de grade 1 ou 2, les grades 3 sont exclus.
  • Pour éliminer les fractures, tous les patients ont eu un examen d'imagerie médicale sans recourir aux critères d'Ottawa pour éventuellement s'en dispenser. Rappelons que pour le bilan de l'état ligamentaire, l'échographie est le gold standard, néanmoins opérateur dépendant.

Le traitement par acupuncture

  • L'étude utilise la technique d'acupuncture en "éventail" ou "encercler le dragon" [2].
  • La technique est classique, mise en pratique par exemple sur les masses et tumeurs [3], le zona [4], les verrues [5], ou encore les lésions musculaires localisées [6] (figure 4).
Figure 4. "Encercler le dragon" (entorse de la cheville, zona, kyste synovial, verrue, escarre de décubitus).

Froid et contention

  • L'acupuncture est associé à une cryothérapie et une contention. Ce sont deux éléments du protocole GREC (Glace, Repos, Élévation et Compression), RICE en anglais. Par contre l'élévation et le repos, l'immobilisation de la cheville par strapping ou orthèse ne sont pas utilisés. Dès le 4ème jour des exercices d'activité contrôlée sont prescrits en association avec la chaleur.
  • La mise en mouvement et non la mise au repos est une caractéristique générale de la traumatologie en médecine chinoise. Une entorse (les traumatisme en général) relève d'un syndrome de stagnation de qi et de sang dont le principe thérapeutique classique est « activer le sang et lever la stase sanguine, drainer les méridien et activer les collatérales, favoriser la circulation du qi et soulager la douleur ». De nombreux protocoles d'acupuncture utilisent ainsi dans l'entorse de la cheville une mobilisation et une mise en charge per-puncturale de l'articulation [7].
  • Il faut observer la remise en cause du protocole RICE (datant de 1978), et d'abord par son créateur Gabe Mirkin qui en 2015 observe qu'il "semble maintenant que la glace et le repos complet peuvent retarder la guérison, au lieu d'aider" [8]. Le RICE est actuellement concurrencé par la méthode POLICE (Protection, Charge optimale, Glace, Compression, Élévation). Alors que dans le RICE, l'accent est mis sur le "repos et immobilisation", dans la méthode POLICE il est mis sur une reprise précoce et progressive favorisant une charge et une activité contrôlées en fonction de sévérité l'entorse. Une revue parapluie conclut à l'intérêt de la mobilisation précoce et l'orthèse [9].
  • Notons dans l'étude un passage de l'application de froid à la chaleur dès le 4ème jour. L'application de chaleur est généralement recommandée pendant la phase de réparation et de remodelage qui suit la phase inflammatoire initiale. Cela nous semble donc à être adapté en fonction de l'évolution clinique de l'entorse et de la régression de l'inflammation locale.

Place de l'acupuncture dans la pris en charge de l'entorse de la cheville

  • Une revue systématique récente incluant 17 ECR suggère que l'acupuncture est supérieure au RICE sur la douleur et que l'association acupuncture + RICE est supérieure au RICE seul. Mais le niveau de preuve est considéré comme très faible [10].
  • Les directives cliniques françaises sur le sujet sont anciennes : ANAES 2000 [11], Société française de médecine d'urgence 2004 [12]. Mais elles sont reprises et actualisées en 2017 dans les "Vidal Recos" (figure 5 [13]). Le traitement est centré sur le protocole RICE associé si besoin à un traitement antalgique (paracétamol ou AINS) [13].
    • Mais il n'y a pas de preuve d'efficacité du RICE ou de ses composants [14]. Le RICE est d'ailleurs explicitement exclu des recommandations néerlandaises dès 2018 [15].
    • Les AINS oraux n'ont fait l'objet que d'un seul ECR versus placebo datant de 1990 et les AINS sous forme de gel que de 4 ECR. Il est ainsi conclut que "Les preuves actuelles sont limitées en raison du faible nombre d'études, du manque de qualité méthodologique des études incluses ainsi que de la petite taille de l'échantillon des études incluses. Néanmoins, les résultats de cette revue soutiennent l'utilisation des AINS pour le traitement initial des entorses aiguës de la cheville."[16].
    • Le paracétamol n'est soutenu par aucune étude spécifique dans cette indication vs placebo.
Figure 5. Arbre de décision des "Vidal Recos" [13].
  • L'acupuncture n'est pas recommandée dans les dernières directives américaines (American Physical Therapy Association, 2021 [17]) du fait de "preuves contradictoires" et néerlandaises (Royal Dutch Society for Physical Therapy, 2018 [15]) du fait de "l'absence de preuves solides". Mais les données ne sont pas plus solides pour les thérapeutiques recommandées. Des preuves faibles peuvent être ainsi interprétées positivement (AINS) ou négativement (acupuncture). Nous sommes dans une situation des plus fréquente : à défaut de fortes preuves le consensus professionnel se fait tout naturellement sur les pratiques des experts à l'exclusion des autres. Il n'est pas étonnant de voir l'acupuncture recommandée (force A et niveau de preuve modéré sur la base de 25 ECR) par la Société Coréenne d'Acupuncture et Moxibustion [18] .
  • Une analyse de sept guidelines sur l'entorse de la cheville (dont les trois cités ci-dessus) conclut sans surprise que l'interprétation des preuves entre les différents groupes d'experts est non cohérente. La qualité méthodologique globale (grille AGREE II) des sept guidelines est médiocre, une majorité étant par ailleurs obsolète [19].
  • Sur les données disponibles et comparativement aux autres thérapeutiques, l'acupuncture a sa place dans la prise en charge initiale de l'entorse de la cheville aigue.

Dr Johan Nguyen et Dr Olivier Goret

Références

  1. Zhang ZX, Zhang BP, Guo KK, Miao P, Li SS, Wang RH. [Observation of the therapeutic effect on acute ankle sprain treated with surrounding needling and cold compression]. Zhen Ci Yan Jiu. 2023 Jul 25;48(7):694-8. |doi|
  2. Guo Yao Jie. Clinical application of surrounding puncture. Journal of Acupuncture and Tuina Science. 2003;1(6):42. |doi|
  3. Xiong Zhifeng, Wang Yongyue, Wang Honglin, Gao Xia, Wang Yadong, Lu Gang. Surrounding electroacupuncture needling for breast mass after acute mastitis. World Journal of Acupuncture-Moxibustion. 2018;28(2):58. |doi|
  4. Song Hai-Yun, He Hua-Qiong. Clinical study on surrounding acupuncture for herpes zoster. Journal of Acupuncture and Tuina Science. 2013;11(5):278. |doi|
  5. Chen L, Wu Y, Sun Y, Qiao S, Xiao B, Wang J, An Q, Gao X. Combined therapy of local recombinant human interferon α1b injection and acupuncture on verruca vulgaris: a retrospective study. Arch Dermatol Res. 2023 Oct;315(8):2365-2373. |doi| 🔓
  6. Xu XS, Lin WP, Chen JY, Yu LC, Huang ZH. [Efficacy observation on rear thigh muscles strain of athletes treated with surrounding needling of electroacupuncture and hot compress of chinese medicine]. Chinese Acupuncture and Moxibustion. 2012;32(6):511-4. |doi|
  7. Goret O, Nguyen J. Phan-Choffrut F. Traitement des entorses aiguës de la cheville par point distal unique. Acupuncture & Moxibustion. 2017;16(1);98-108. |URL| 🔓
  8. Mirkin G. Why Ice Delays Recovery. |URL| 🔓
  9. Doherty C, Bleakley C, Delahunt E, Holden S. Treatment and prevention of acute and recurrent ankle sprain: an overview of systematic reviews with meta-analysis. Br J Sports Med. 2017 Jan;51(2):113-125. |doi|
  10. Liu AF, Gong SW, Chen JX, Zhai JB. Efficacy and Safety of Acupuncture Therapy for Patients with Acute Ankle Sprain: A Systematic Review and Meta-Analysis of Randomized Controlled Trials. Evid Based Complement Alternat Med. 2020 Oct 16;2020:9109531. |doi| 🔓
  11. Rééducation de l’entorse externe de la cheville. ANAES / Service Recommandations et Références Professionnelles. 2000. |URL| 🔓
  12. L’entorse de cheville au service d’urgence. Société française de médecine d’urgence, 5e conférence de consensus (1995), actualisation 2004. |URL| 🔓
  13. Entorse de la cheville. Vidal Recos. |URL| 🔓
  14. van den Bekerom MP, Struijs PA, Blankevoort L, Welling L, van Dijk CN, Kerkhoffs GM. What is the evidence for rest, ice, compression, and elevation therapy in the treatment of ankle sprains in adults? J Athl Train. 2012 Jul-Aug;47(4):435-43. |doi| 🔓
  15. Vuurberg G, Hoorntje A, Wink LM, van der Doelen BFW, van den Bekerom MP, Dekker R, van Dijk CN, Krips R, Loogman MCM, Ridderikhof ML, Smithuis FF, Stufkens SAS, Verhagen EALM, de Bie RA, Kerkhoffs GMMJ. Diagnosis, treatment and prevention of ankle sprains: update of an evidence-based clinical guideline. Br J Sports Med. 2018 Aug;52(15):956. |doi|🔓
  16. van den Bekerom MPJ, Sjer A, Somford MP, Bulstra GH, Struijs PAA, Kerkhoffs GMMJ. Non-steroidal anti-inflammatory drugs (NSAIDs) for treating acute ankle sprains in adults: benefits outweigh adverse events. Knee Surg Sports Traumatol Arthrosc. 2015 Aug;23(8):2390-2399. |doi|
  17. Martin RL, Davenport TE, Fraser JJ, Sawdon-Bea J, Carcia CR, Carroll LA, Kivlan BR, Carreira D. Ankle Stability and Movement Coordination Impairments: Lateral Ankle Ligament Sprains Revision 2021. J Orthop Sports Phys Ther. 2021 Apr;51(4):CPG1-CPG80. |doi| 🔓
  18. Choi Jiae, Ji Hee Jun, Jong Uk Kim, Tae-Young Choi, Ju Ah Lee, Tae Han Yook, Tae Hun Kim, Myeong Soo Lee. Korean medicine clinical practice guideline on acupuncture for acute ankle sprains in adults: Evidence-based approach. European Journal of Integrative Medicine. 2017;12:182-8. |doi|
  19. Green T, Willson G, Martin D, Fallon K. What is the quality of clinical practice guidelines for the treatment of acute lateral ankle ligament sprains in adults? A systematic review. BMC Musculoskelet Disord. 2019 Aug 31;20(1):394. |doi| 🔓
Vues : 334

Mots-clés : Rhumatologie


Imprimer

Une remarque, une question ? Laissez un commentaire.




    Thematiques

    Votre recherche

    Abonnement à notre infolettre
    Abonnez-vous pour être informé des derniers articles et formations mis en ligne
    Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
    Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais partagées.
    Don't miss out. Subscribe today.
    ×
    ×