Un revue systématique (RS) publiée par une équipe internationale [1], incluant 17 essais contrôlés randomisé et publiée dans JAMA Oncology met en évidence l’efficacité de l’acupuncture dans le traitement de la douleur du cancer.  Par douleur du cancer, les auteurs entendent les douleurs liées au développement du cancer, comme les douleurs liées aux traitements (chirurgie, chimiothérapie, radiothérapie ou hormonothérapie) . Dans cette étude l’acupuncture se révèle notamment supérieure à l’acupuncture factice dans une méta-analyse incluant 7 ECR ([MD], −1.38 points; 95%CI, −2.13 to −0.64 points; I2 = 81%).  Les ECR sont à faible risque de biais mais selon la méthode GRADE, le niveau de preuve est abaissé d’élevé à modéré du fait de l’hétérogénéité.  Cette hétérogénéité parait liée à la diversité protocoles d’acupuncture utilisés (acupuncture manuelle, électroacupuncture ou acupuncture auriculaire).

 L’étude est notable parce qu’elle est publiée dans le JAMA Oncology qui est une top revue en oncologie (Impact factor 22.4).  Cette RS marque un changement par rapport à la celle de la Cochrane en 2015 qui n’identifiait que 5 ECR dont trois versus acupuncture factice et qui concluait à des preuves insuffisantes [2]. Mais c’est aussi un changement par rapport aux deux dernières RS publiées, celle de Chiu en 2017 (29 ECR [3]) et celle de Hu Caiqiong et al en 2016 (20 ECR, [4]) qui concluaient à une efficacité de l’acupuncture mais avec un bas niveau de preuve.

Entre ces différentes RS on observe une très grande disparité dans les études incluses [5] : 6 ECR seulement sur 17 (35%) sont communs entre He Yihan 2019 et Chiu 2017, et à peine 3 (17%) entre He Yihan 2019 et Hu Caiqiong 2016. Cela provient de  différences dans la définition de la douleur cancéreuse (par exemple inclusion des douleurs post-opératoires après chirurgie du cancer pour Chiu), ou dans la définition de l’acupuncture, mais aussi dans les modalités de la recherche bibliographique. Ces problèmes sont récurrents dans la conduite de revues systématiques en acupuncture.

L’intérêt de la dernière RS est qu’elle comporte une méta-analyse sur la comparaison versus acupuncture factice avec le plus grand nombre d’ECR (7) et que ces ECR sont à faible risque de biais avec notamment l’inclusion de deux essais de haute qualité publiés en 2018 [5-6].

Observons que sur 16 recommandation de bonne pratique sur la douleur en oncologie avec mention de l’acupuncture publiées entre 2004 et 2018, 15 émettent une recommandation positive [7]. La revues systématiques publiée dans JAMA Oncology  renforce le niveau de preuve, et identifie une nouvelle pathologie où l’acupuncture montre son efficacité versus acupuncture factice.

Johan Nguyen

Références


  1. He Y, Guo X, May BH, et al.  Clinical Evidence for Association of Acupuncture and Acupressure With Improved Cancer Pain: A Systematic Review and Meta-Analysis. JAMA Oncol. 2019;6(2):271-8.   [202656].  |doi|.
  2. Paley CA, Johnson MI, Tashani OA, Bagnall AM. Acupuncture for cancer pain in adults. Cochrane Database Syst Rev. 2015. [184147].  |doi|.
  3. Chiu HY, Hsieh YJ, Tsai PS. Systematic review and meta-analysis of acupuncture to reduce cancer-related pain. Eur J Cancer Care (Engl). 2017;26(2). [182347].  |doi|.
  4. Hu C, Zhang H, Wu W et al. Acupuncture for pain management in cancer: a systematic review and meta-analysis. Evid-Based Complementary Altern Med.2016.1720239. [156969].  |doi|.
  5. Hershman DL, Unger JM, Greenlee H, Capodice JL, Lew DL, Darke AK, Kengla AT, Melnik MK, Jorgensen CW, Kreisle WH, Minasian LM, Fisch MJ, Henry NL, Crew KD. Effect of Acupuncture vs Sham Acupuncture or Waitlist Control on Joint Pain Related to Aromatase Inhibitors Among Women With Early-Stage Breast Cancer: A Randomized Clinical Trial. JAMA. 2018;320(2):167-176.   [168690].  |doi|.
  6. Kim K, Lee S. Intradermal Acupuncture Along with Analgesics for Pain Control in Advanced Cancer Cases: A Pilot, Randomized, Patient-Assessor-Blinded, Controlled Trial. Integr Cancer Ther. 2018;17(4):1137-1143.   [197280].  |doi|.
  7. Nguyen J, Pernice C, Truong H. Douleur en oncologie : évaluation de l’acupuncture. Centre de Preuves en Acupuncture. Mai 2020.  |URL|.


Mots-clés : Douleur - Fausse acupuncture - Oncologie - Recommandation de bonne pratique - Revue systématique