Icon/Horloge Created with Sketch. 19.05.2024

0 commentaire

108- Relation dose-réponse dans le traitement par acupuncture de la BPCO

Luo Q1, Sun M, Xu G2, Tian H1, Yang C1, Huang L1, Li X1, Wang Z1, Lu G3, Yang Z4, Ji L5, Liang F6. Exploration of Quantitative-effectiveness Association between Acupuncture Temporal Parameters and Stable Chronic Obstructive Pulmonary Disease: A Systematic Review and Dose-response Meta-analysis of Randomized Controlled Trials. Complement Ther Med. 2024 May 9:103048. [1]
1School of Acupuncture and Moxibustion, Chengdu University of Chinese Medicine, Chengdu, China.
2School of Acupuncture and Moxibustion, Chengdu University of Chinese Medicine, Chengdu, China; Sichuan Clinical Research Center of Acupuncture and Moxibustion, Chengdu, China.
3Department of Respiratory and Critical Care Medicine, Meishan Hospital of Chinese Medicine, Meishan, China.
4Department of acupuncture and moxibustion, Pidu District Hospital of Traditional Chinese Medicine, Chengdu, China.
5School of Acupuncture and Moxibustion, Chengdu University of Chinese Medicine, Chengdu, China; School of Acupuncture and Moxibustion, Shanxi University of Chinese Medicine, Taiyuan, China.
6School of Acupuncture and Moxibustion, Chengdu University of Chinese Medicine, Chengdu, China.

Contexte

La bronchopneumopathie chronique obstructive (BPCO) est une affection respiratoire chronique avec un impact significatif sur la santé publique. L'acupuncture est utilisée pour ses potentiels bénéfices dans l'amélioration des symptômes et de la qualité de vie des patients atteints de BPCO stable.

Objectifs

Évaluer l'efficacité de l'acupuncture sur les patients avec BPCO stable. Examiner la relation dose-réponse entre les paramètres de l'acupuncture (nombre et fréquence des séances, durée du traitement) et les améliorations cliniques observées.

Méthode

Dans le cadre d'une revue systématique et méta-analyse, les essais contrôlés randomisés (ECR) examinant l'efficacité de l'acupuncture dans la BPCO stable ont été systématiquement recherchés dans plusieurs bases de données jusqu'en juin 2023. Les études sélectionnées ont été évaluées pour la qualité et le risque de biais. Les indicateurs de résultats principaux étaient le volume expiratoire forcé en une seconde (FEV1%) et le test de marche de six minutes (6MWT), les indicateurs secondaires les scores de qualité de vie : St. George’s Respiratory Questionnaire (SGRQ) et COPD Assessment Test (CAT).

Résultats

17 ECR avec au total 1165 patients ont été inclus dans les analyses.

Efficacité de l'acupuncture

  • FEV1% : amélioration significative comparativement au groupe contrôle (14 ECR ; I2=83%).
  • 6MWT : augmentation significative montrant l'efficacité de l'acupuncture sur la capacité d'exercice des patients (11 ECR ; I2=94%).
  • Qualité de vie : améliorations notables des scores SGRQ et CAT indiquant une meilleure gestion des symptômes de la BPCO.

Relation dose-réponse

  • Nombre de séances (fig. 1). Le nombre de séances influence positivement les résultats jusqu'à un point optimal, après lequel les bénéfices diminuent (courbes en forme de Λ).
    • FEV1% : amélioration jusqu'à 18 séances, atteignant un pic d'efficacité, puis diminution progressive.
    • 6MWT : maximum atteint après 45 séances, après quoi les bénéfices commencent à décroître.
Figure 1. Relation dose-réponse entre le nombre de séances et les variations du FEV1% (a) et du 6MWT (b).
  • Fréquence des séances (fig. 2).
    • FEV1% : la fréquence optimale est de trois séances par semaine, l'efficacité se stabilise ensuite.
    • 6MWT : amélioration continue et progressive, maximale à une séance quotidienne, suggérant une relation linéaire ou quasi linéaire avec la fréquence des séances.
Figure 2. Relation dose-réponse entre la fréquence des séances et les variations du FEV1% (a) et du 6MWT (b).
  • Durée du traitement (fig. 3). Pour les deux indicateurs les gains maximaux sont observés à 60 jours de traitement, point de saturation après lequel l'efficacité décroit.

Figure 3.
Relation dose-réponse entre la durée du traitement et les variations du FEV1% (a) et du 6MWT (b).

Conclusions des auteurs

L'acupuncture s'avère efficace pour améliorer la fonction pulmonaire et la qualité de vie chez les patients atteints de BPCO stable. L'étude confirme l'importance d'ajuster les paramètres de l'acupuncture pour optimiser les résultats, avec des recommandations pour des essais plus larges afin de valider ces observations. Ces résultats peuvent guider les cliniciens dans un choix judicieux du nombre de séances, leur fréquence, et la durée du traitement pour maximiser les bénéfices cliniques.

Efficacité de l'acupuncture dans la BPCO

  • L'étude met en évidence des améliorations significatives sur le FEV1% et le 6MWT qui sont des indicateurs classiques dans le domaine. Ces résultats s'accompagnent d'une élévation de la qualité de vie de patients (SGRQ et CAT).
  • Malgré une hétérogénéité importante parmi les études incluses, la robustesse des résultats a été validée par des analyses de sensibilité, ce qui renforce la confiance dans les conclusions de l'étude.
  • L'étude confirme les conclusions d'une récente méta-analyse de 2023 incluant 28 ECR et 2130 patients [2].
  • Une limitation de l'étude est que sur 17 essais, 16 sont chinois et 1 est japonais. Outre la prédominance de la recherche clinique chinoise en acupuncture, cela traduit aussi le fait que la BPCO n'est pas une indication usuelle de l'acupuncture en Occident.
  • Aucun guidelines récent sur la BPCO n'analyse les données relatives à l'acupuncture [3].

Relation dose-réponse dans la BPCO

  • L'étude révèle une relation complexe et généralement non linéaire entre les paramètres temporels de l'acupuncture et les résultats sur les FEV1% et 6MWT. Ceci suggère que des modèles d'analyse plus sophistiqués peuvent être nécessaires pour comprendre pleinement la dynamique des interventions d'acupuncture.
  • Pour une efficacité maximale, il est recommandé 2 à 3 séances par semaine sur une période de 60 jours pour améliorer le FEV1%, tandis que 5 à 7 séances par semaine sur la même durée sont préconisées pour maximiser l'amélioration du 6MWT.
  • Ces préconisations sont contraintes en France par d'évidentes considérations socio-économiques. Il faut observer qu'il s'agit de préconisations pour un effet optimal, mais qu'un effet positif est observé à des doses inférieures. On pourrait proposer de façon pragmatique une première série de 2 à 3 séances par semaine sur 4 semaines, éventuellement renouvelée en fonction du résultat.

Relation dose-réponse dans les pathologies chroniques

Ces résultats sont à mettre en perspectives avec des revues systématiques similaires dans d'autres pathologies chroniques :

  • Dans la prostatite chronique/ syndrome douloureux pelvien chronique le nombre optimal de séances d'acupuncture est de 16 avec un effet cliniquement significatif à partir de 4 [4] (figure 4). Ces données recoupent celles d'une précédente étude [5], déjà signalée [6].
Figure 4. Prostatite chronique / syndrome douloureux pelvien chronique. Modifications du score NIH-CPSI (National Institutes of Health Chronic Prostatitis Symptom Index) en fonction du nombre de séances [4].
  • Dans la dépression majeure, le nombre optimal de séance est de 36, l'efficacité décroit ensuite, (fig. 5). Une différence significative est observée à partir de 8 séances [7].
Figure 5. Dépression majeure. Taux d'amélioration du score HAMD (échelle de Hamilton) en fonction du nombre de séances [7].
  • Sur la douleur chronique, une revue systématique met en évidence que pour atteindre 80 % de l'effet analgésique maximal, la durée du traitement par acupuncture doit être d'au moins 5 semaines [8]. L'étude indique également que l'efficacité de l'acupuncture est influencée par l'intensité de la douleur initiale et sa localisation. Une autre revue systématique [9], déjà analysée [10] montre une relation complexe non linéaire entre efficacité de l'acupuncture et douleur chronique.

Conclusion

Au delà du cadre de la BCPO, l'étude souligne l'importance des paramètres temporels dans la pratique de l'acupuncture. Elle met en évidence des principes généralisables au traitement des affections chroniques :

  • Paramètres optimaux. Il semble exister un "point optimal" en termes de nombre et de fréquence des séances ainsi que de durée totale du traitement qui maximise l'efficacité de l'acupuncture. Un nombre insuffisant de séances peut se révéler inefficace pour induire un effet thérapeutique significatif, tandis qu'un excès de séances peut non seulement échouer à fournir des bénéfices additionnels, mais également réduire l'efficacité du traitement.
  • Réponse non-linéaire. L'efficacité de l'acupuncture ne croît pas de manière linéaire avec l'augmentation de la dose. Au contraire, la réponse parait suivre le plus souvent une courbe en forme de V, Λ ou J, où l'efficacité atteint un pic avant de potentiellement diminuer si le traitement est étendu au-delà d'un certain seuil.
  • Variabilité selon les pathologies. Les paramètres optimaux peuvent varier selon les pathologies et leurs spécificités, y compris l'ancienneté, l'intensité, la localisation et les traitements en cours. Cette variabilité implique une approche adaptée aux différents cas.

Il apparait ainsi que l'acupuncture partage des similitudes avec les principes pharmacologiques de dose-réponse. Tout comme la dose, la fréquence et la durée d'administration des médicaments sont essentielles pour optimiser l'efficacité thérapeutique et minimiser les effets indésirables, une approche similaire est cruciale pour l'acupuncture afin d'obtenir des résultats thérapeutiques optimaux. Nous avons déjà souligné ce rôle déterminant à propos de la version des présentations du siège par acupuncture-moxibustion [11].

Dr Johan Nguyen

Références

  1. Luo Q, Sun M, Xu G, Tian H, Yang C, Huang L, Li X, Wang Z, Lu G, Yang Z, Ji L, Liang F. Exploration of Quantitative-effectiveness Association between Acupuncture Temporal Parameters and Stable Chronic Obstructive Pulmonary Disease: A Systematic Review and Dose-response Meta-analysis of Randomized Controlled Trials. Complement Ther Med. 2024 May 9:103048. |doi| 🔓
  2. Fan S, Zhang Z, Wang Q. Efficacy of acupuncture therapy for stable chronic obstructive pulmonary disease: A systematic review and meta-analysis. Medicine (Baltimore). 2023 Apr 14;102(15):e33537. |doi| 🔓
  3. Preuves en Acupuncture. Bronchopneumopathie chronique obstructive. Avril 2024. |URL| 🔓
  4. Zhang W, Fang Y, Shi M, Zhang M, Chen Y, Zhou T. Optimal acupoint and session of acupuncture for patients with chronic prostatitis/chronic pelvic pain syndrome: a meta-analysis. Transl Androl Urol. 2021 Jan;10(1):143-153. |doi| 🔓
  5. Qin Z, Wu J, Xu C, Liu Z. Using meta-regression approach to explore the dose-response association between acupuncture sessions and acupuncture effects on chronic prostatitis/chronic pelvic pain syndrome. Ann Transl Med. 2019;7(6):116. |doi| 🔓
  6.  Nguyen J. Acupuncture et prostatite chronique / syndrome douloureux pelvien chronique : quel protocole ? Acupuncture Preuves & Pratiques. Janvier 2021. |URL| 🔓
  7. Xu G, Lei H, Huang L, Xiao Q, Huang B, Zhou Z, Tian H, Huang F, Liu Y, Zhao L, Li X, Liang F. The dose-effect association between acupuncture sessions and its effects on major depressive disorder: A meta-regression of randomized controlled trials. J Affect Disord. 2022 Aug 1;310:318-327. |doi| 🔓
  8. Li C, Pei Q, Chen Y, Luo X, Yang N, Li TT, Ding J, Wang Y. The response-time relationship and covariate effects of acupuncture for chronic pain: A systematic review and model-based longitudinal meta-analysis. Eur J Pain. 2020 Oct;24(9):1653-1665. |doi|
  9. Chen YJ, Chen CT, Liu JY, Shimizu Bassi G, Yang YQ. What Is the Appropriate Acupuncture Treatment Schedule for Chronic Pain? Review and Analysis of Randomized Controlled Trials. Evid Based Complement Alternat Med. 2019 Jun 18;2019:5281039. |doi| 🔓
  10. Nguyen J. Temporalités optimales du traitement par acupuncture de la douleur. Acupuncture Preuves & Pratiques. Juin 2020.|URL| 🔓
  11. Nguyen J. Revue de la Cochrane : efficacité de la moxibustion dans la version des présentations du siège. Acupuncture Preuves & Pratiques. Mai 2023. |URL| 🔓
Vues : 91

Mots-clés : Pneumologie - Revue systématique


Imprimer

Une remarque, une question ? Laissez un commentaire.




    Thematiques

    Votre recherche

    Abonnement à notre infolettre
    Abonnez-vous pour être informé des derniers articles et formations mis en ligne
    Thanks for signing up. You must confirm your email address before we can send you. Please check your email and follow the instructions.
    Nous respectons votre vie privée. Vos informations sont en sécurité et ne seront jamais partagées.
    Don't miss out. Subscribe today.
    ×
    ×